Courtiers en assurance vie

Accueil / Assurance vie

Assurance vie chez CV Finance

Un moyen de placement et un outil de transmission patrimoniale.

 

Assurance-vie Cv Finance Voiron

 

Votre patrimoine dépend de vous et il n’appartient qu’à vous de le préserver, quelle que soit la façon dont vous l’avez construit, qu’il provienne d’un héritage ou du fruit de votre travail.

Disposez de plusieurs compagnies d’assurance vie pour répartir votre capital vous donne plus de potentiel de garanties.

Choisissez différentes compagnies et plusieurs contrats, avec un seul conseiller, c’est possible chez CV Finance.

Clarifiées après plusieurs rendez-vous, les solutions proposées par CV FINANCE sont étudiées avec vous, de façon à répondre à vos attentes.

Une fois votre profil défini (âge, orientation générale du portefeuille, sensibilité au risque…) et vos objectifs compris, nous construisons pour vous une proposition de contrat d'assurance vie sur mesure.

Le contrat d’assurance vie est un produit d’épargne à moyen et à long terme.

Il sert à épargner et faire fructifier son capital, pour soi-même ou ses proches.

Après ouverture du contrat d'assurance vie par un versement initial, il est possible d’effectuer des versements, libres ou programmés, sans limites de montant.

Il existe deux principaux types de contrats : les contrats monosupports en euros et les contrats multisupports.


Les contrats d'assurance vie proposent 3 objectifs principaux :

 

1. Se constituer un capital

 

L’assurance vie permet de se constituer un capital sur le long terme. Au bout de quelques années d’épargne, vous pouvez « sortir » en capital, c’est-à-dire fermer votre contrat et retirer l’argent déposé sur votre assurance vie. Attention ! Vous n’avez pas de garantie de retrouver l’intégralité de votre mise si vous investissez dans des UC.

 

2. Compléter ses revenus

 

L’assurance vie vous permet également de vous constituer un complément de revenus, notamment pour la retraite.

Pour cela, trois formules :

Les rachats réguliers Votre argent n’est pas bloqué. Vous pouvez, tout en laissant fructifier une partie de votre capital, faire des retraits partiels (dits « rachats ») à intervalles plus ou moins réguliers et fréquents. Lors d’un rachat, seuls les intérêts sont imposés.

Les avances Il s’agit d’un prêt que peut vous consentir l’assureur, et que vous devrez rembourser. Vous ne payez aucun impôt sur ces sommes, seulement un intérêt, et cela vous permet de « tirer » sur votre contrat sans puiser dans votre épargne, qui continue à être rémunérée. Le coût de l’avance est généralement fonction des taux du marché obligataire.

La rente viagère Autre moyen de vous constituer des revenus réguliers : transformer votre capital en rente viagère. Le montant de cette dernière dépend principalement de l’âge auquel vous la sollicitez. Si elle est réversible (au profit de votre conjoint par exemple), la rente sera d’un montant plus faible. Vos autres héritiers n’auront droit à rien. La rente viagère est imposable à l’impôt sur le revenu et soumise aux prélèvements sociaux pour une fraction de son montant annuel calculée en fonction de l’âge du rentier à la mise en place de la rente.

 

3. Transmettre à ses proches

 

L’assurance vie est un excellent outil de transmission de son patrimoine, grâce à une fiscalité avantageuse et à une grande liberté dans le choix des bénéficiaires. Vous devez indiquer, lors de la souscription, qui recevra les capitaux du contrat en cas de décès, dans la clause bénéficiaire du contrat.


N’hésitez pas à nous contacter au 04 76 67 07 93 pour bénéficier d’une étude gratuite et personnalisée de vos besoins ou par mail pour toutes autres demandes.